Aller au contenu principal
correspondance_charles_etienne_ms188_yroise

CURIOSITÉ

Charles Etienne à la découverte du monde

Entre 1872 et 1877, Charles Etienne, un mécanicien originaire d’Ivry-sur-Seine, correspond avec ses parents et leur relate sa formation à Brest, ainsi que son départ à bord du Flambeau, un aviso à roues, pour une circumnavigation qui l’amènera à découvrir le monde : Brésil, îles du Pacifique, Tahiti, États-Unis d’Amérique, Algérie…

correspondance_charles_etienne_ms_188_yroise correspondance_charles_etienne_ms_188_yroise

Il décrit avec beaucoup d'attention ce qu’il découvre à l’étranger, comme les corps « tatouhés depuis les pieds jusqu’à la tête » des habitants de l’île de Tahuata, l’une des Îles Marquises dans la baie de Vaitahu, ou encore en évoquant le goût « exquis » de la banane, déçu que sa difficile conservation l’empêche d’en rapporter à sa famille.

Dans ces lettres, Charles Etienne entretient longuement ses parents des conditions de la vie à bord, apportant de nombreux détails sur son quotidien. Il admet dans l’une de ses lettres être pressé d’arriver au terme de ses trois années de service, se plaignant de sa vie sur le bateau qu’il compare à celui d’un ermite. Heureux des permissions qu’on lui octroie grâce à ses services et curieux de tout, il apprécie tout particulièrement la ville de San Francisco pour sa grande liberté et l’accueil chaleureux qu’il reçoit. Il évoque le nombre de journaux imprimés à l’heure lors de sa visite à l’imprimerie et remarque la présence de « machines élévatrices » pour accéder aux étages du « plus grand hotel de l’univers » en à peine quelques secondes.

Il rentre à Brest aux alentours du 18 mars 1877, date de sa dernière lettre « en vue du phare de Ouessant ». Ses lettres manuscrites sont accompagnées de 24 photographies prises durant son voyage.

correspondance_charles_etienne_ms_188_yroise correspondance_charles_etienne_ms_188_yroise

 

>>> Découvrir le document numérisé <<<

 


Charles Etienne, Lettres à ses parents, [1872-1877]
Brest, Médiathèque François Mitterrand-Les Capucins, MS 188