Aller au contenu principal
Yroise - Extrait de manuscrit

CURIOSITÉ

Les manuscrits de Gabriel de Bory

Rapports de l'académicien de marine Gabriel de Bory sur de récentes inventions maritimes.

 

Astronome et mathématicien, Gabriel de Bory (1720-1801) se fit connaître par sa description de l'octant à réflexion inventé par Hadley. Il fut ensuite chargé de déterminer la position des caps Finistère et Ortégal, puis partit au Portugal pour observer une éclipse de soleil et déterminer plusieurs points des côtes du Portugal.

 

Manuscrit de Gabriel de Bory

Ce document est un rapport sur « le moyen de renouveler l'air des vaisseaux à l'aide de la cuisine ». Le principe consiste à relier la cuisine à différents points du vaisseau à l'aide de tuyaux afin que l'air expulsé par une explosion de poudre dans le foyer s'y engouffre et fasse effet de bouche d'aération. L'histoire ne dit pas quelle suite fut réellement donnée à cette géniale trouvaille.

 

Gabriel de Bory, Rapport sur un moien de renouveller l'air des vaisseaux à l'aide de la cuisine, 1784
Brest, Médiathèque François-Mitterrand Les Capucins, MS 171

 

 

 

Manuscrit Gabriel de Bory

Il s'agit en réalité de la méthode dite « des alignements », pratiquée jadis mais abandonnée, écrit Bory, « par la difficulté de l'observateur, pour la longueur des calculs, et pour l'incertitude des résultats ». L'auteur du mémoire examiné par Bory imagine un nouvel instrument « qui ressemble beaucoup à un compas de proportion » mais « n'a point de lunette ». Lacune rédhibitoire aux yeux du rapporteur, dont la conclusion est la suivante : « Il est aisé de conclure que cette méthode dite des alignements ne peut pas être appliquée avec succès à la détermination des longitudes en mer ».

 

Gabriel de Bory, Rapport sur une méthode de déterminer l'ascension directe de la lune et d'en conclure la longitude en mer, 1783
Brest, Médiathèque François-Mitterrand Les Capucins, MS 169